Qu'est-ce qu'un protocole ?

Dans les réseaux informatiques et les télécommunications, un protocole de communication est une spécification de plusieurs règles pour un type de communication particulier.

On peut comparer les protocoles à des langues :

  • par exemple le Russe, le Serbe ou le Grec ont en commun l'alphabet Cyrillique (le support, via fréquence radio ou câblage).
  • Ils n'ont pourtant pas la même grammaire et le même vocabulaire (protocole et format d'échange de trames)
  • Ils ne peuvent donc pas communiquer ensemble sans un traducteur (interface ou passerelle).

Principaux protocoles utilisés en domotique

1-Wire (ou OneWire)

1-Wire (aussi connu sous le nom de « bus Dallas » ou OneWire) est un bus conçu par Dallas Semiconductor qui permet de connecter (en série, parallèle ou en étoile) des composants avec seulement deux fils (un fil de données et un fil de masse).

De nature similaire à I²C, il présente cependant des vitesses de transmission et un coût inférieurs. Il est généralement utilisé pour des thermomètres ou autres instruments de mesure météorologiques.

Pour plus d’information : http://fr.wikipedia.org/wiki/1-Wire

EnOcean

La technologie radio innovante EnOcean fonctionne sans aucune pile et ne nécessite donc absolument aucune maintenance. Pour capter des informations et les transmettre par radio sur de courtes distances, les modules EnOcean prélèvent le courant nécessaire dans l’environnement : à partir d’un mouvement, de la lumière ou d’une différence de température.

L’énergie récupérée dans l’environnement suffit à émettre un signal radio EnOcean et envoyer les commandes pour allumer la lumière, baisser un store…

Les modules EnOcean étant sans fil, il est possible par exemple de changer d’emplacement les interrupteurs EnOcean. De plus, la technologie EnOcean est compatible avec déjà plus de 350 produits de différents fabricants qui ont adhéré à l’Alliance EnOcean.

La technologie EnOcean est normalisée ISO/IEC 1454-3-10 (applications radio basse consommation), cette technologie comporte de nombreux avantages tant au point de vue de la mobilité que de l’autonomie.

Plus d’informations : https://fr.wikipedia.org/wiki/Enocean

Ethernet

Ethernet est un protocole de réseau local à commutation de paquets. Bien qu’il implémente la couche physique (PHY) et la sous-couche Media Access Control (MAC) du modèle IEEE 802.3, le protocole Ethernet est classé dans les couches de liaison de données et physique.

Depuis les années 1990, on utilise très fréquemment Ethernet sur paires torsadées pour la connexion des postes clients, et des versions sur fibre optique pour le cœur du réseau. Cette configuration a largement supplanté d’autres standards comme le Token Ring, FDDI et ARCNET. Depuis quelques années, les variantes sans-fil d’Ethernet (normes IEEE 802.11, dites « Wi-Fi ») ont connu un fort succès, aussi bien sur les installations personnelles que professionnelles.

Dans un réseau Ethernet, le câble diffuse les données à toutes les machines connectées, de la même façon que les ondes radiofréquences parviennent à tous les récepteurs. Le nom Ethernet dérive de cette analogie : avant le xxe siècle on imaginait que les ondes se propageaient dans l’éther, milieu hypothétique censé baigner l’Univers. Quant au suffixe net, il s’agit de l’abréviation du mot network (réseau) en anglais.

Plus d’informations : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ethernet

IFTTT

"If This Then That" est un outil d'automatisation de tâches sur le web, qui met en relation différents « canaux » couramment utilisés sur internet. 

Il permet de générer une action sur un canal en fonction d'un élément « déclencheur » défini sur l'autre : « si une photo est partagée sur Facebook (If This), alors elle est archivée sur Dropbox (Then That). 

L'automatisation des actions courantes se fait par la création de « recettes » adaptées à ses besoins.

Plus d'informations : 

Internet Protocol (IP)

L’Internet Protocol, généralement abrégé IP, est un protocole de communication de réseau informatique. IP est le protocole d’Internet. IP est un protocole de niveau 3 du modèle OSI et du modèle TCP/IP permettant un service d’adressage unique pour l’ensemble des terminaux connectés.

Pour plus d’information : http://fr.wikipedia.org/wiki/Internet_Protocol

Io Homecontrol

La technologie io-homecontrol® est un protocole radio utilisé par de grandes marques : Velux pour les fenêtres de toit, Ciat, Honeywell, Atlantic, Thermor, Sauter pour le chauffage et Somfy pour les motorisations de volets, portails, garage.

La technologie io-homecontrol permet le retour d’information et informe en temps réel sur l’état des appareils : Idéal pour le pilotage à distance !

Hautement sécurisée : sa clé de cryptage est exclusive à chaque installation pour une protection totale contre le piratage.

Pour plus d’information : http://www.io-homecontrol.com/index.php/fr/

KNX

Le bus KNX est le successeur du bus EIB. En 1997, Batibus, EIB et EHS, trois solutions européennes importantes dédiées au contrôle de l’habitat résidentiel et des bâtiments ont décidé de s’associer et de développer conjointement le marché des maisons intelligentes avec pour objectif de convenir d’un nouveau standard industriel commun et de le proposer comme standard international.

La spécification KNX fut alors publiée au printemps 2002 par l’association KONNEX nouvellement constituée. Elle est basée sur la spécification EIB complétée par des nouveaux mécanismes de configuration et le média de communication, initialement développé à la base par Batibus et EHS.

Pour plus d’information : http://www.knx.fr/

M-Bus

Le M-Bus (Meter-Bus) est une norme européenne (EN 13757-2 pour la couche physique et de lien, EN 13757-3 pour la couche application) pour la lecture à distance des compteurs de gaz ou d’électricité. Le M-Bus est également utilisable pour d’autres types de compteurs de consommation. L’interface M-Bus est faite pour la communication sur deux fils, ce qui la rend très rentable. Une variante radio du M-Bus (Wireless M-Bus) est également spécifié dans la norme EN 13757-4.

Le M-Bus a été développé pour répondre au besoin d’un système pour la mise en réseau et la lecture à distance de compteurs de services publics, par exemple pour mesurer la consommation de gaz ou d’eau dans la maison. Ce bus remplit les exigences particulières des systèmes à distance alimentés ou fonctionnant sur batterie, y compris les compteurs de services publics des consommateurs. Lorsque qu’ils sont interrogés, les compteurs fournissent à un maître commun les données qu’ils ont recueillies, comme un ordinateur portable, connectés à des intervalles périodiques pour lire tous les compteurs de services publics d’un bâtiment. Une autre méthode de collecte de données central est de transmettre les relevés de compteurs par l’intermédiaire d’un modem.

PLCBUS

Powerline Control Bus (PLCBUS) est un protocole de communication qui utilise le courant porteur, à l’instar du X10. Ce protocole est bidirectionnel, ainsi après envoie d’un ordre, un retour d’état est envoyé à l’émetteur par le récepteur.

La vérification de l’état des modules du réseau est également possible. Un maximum de 64000 adresses différentes peuvent être affectées, sous la forme Code Maison (House Code) et Code Unité (Unit Code).

Pour plus d’information : https://en.wikipedia.org/wiki/PLCBUS

Radio Fréquence (RF)

Une onde radioélectrique (dite onde radio) est une onde électromagnétique dont la fréquence est inférieure à 3 000 GHz, soit une longueur d’onde supérieure à 0,1 mm.

Le domaine des radiocommunications est réglementé par l’Union internationale des télécommunications (UIT) qui a établi un règlement des radiocommunications. Par exemple, la fréquence utilisée pour les télécommandes et les liaisons domotiques est 433MHz, ou la fréquence pour le Wi-Fi est 2,5GHz.

Pour plus d’information : http://fr.wikipedia.org/wiki/Spectre_radiofréquence

RFID

La radio-identification, le plus souvent désignée par le sigle RFID (de l’anglais radio frequency identification), est une méthode pour mémoriser et récupérer des données à distance en utilisant des marqueurs appelés « radio-étiquettes » (« RFID tag » ou « RFID transponder » en anglais).

Les radio-étiquettes sont de petits objets, tels que des étiquettes autoadhésives, qui peuvent être collés ou incorporés dans des objets ou produits et même implantés dans des organismes vivants (animaux, corps humain). Les radio-étiquettes comprennent une antenne associée à une puce électronique qui leur permet de recevoir et de répondre aux requêtes radio émises depuis l’émetteur-récepteur.

Ces puces électroniques contiennent un identifiant et éventuellement des données complémentaires.

Cette technologie d’identification peut être utilisée pour identifier :

  • les objets, comme avec un code-barres (on parle alors d’étiquette électronique) ;
  • les personnes, en étant intégrée dans les passeports, carte de transport, carte de paiement (on parle alors de carte sans contact) ;
  • les carnivores domestiques (chats, chiens et furets) dont l’identification RFID est obligatoire dans de nombreux pays, en étant implantée sous la peau. C’est également le cas de manière non obligatoire pour d’autres animaux de compagnie ou d’élevage (on parle alors de puce sous-cutanée).

Plus d’informations : http://fr.wikipedia.org/wiki/Radio-identification

RTS (Radio Transmission Somfy)

RTS est le protocole radio historique de Somfy : + de 10 millions d’équipements installés.
C’est la technologie de référence des solutions de motorisation disponibles en grandes surfaces de bricolage.

Fonctionnant en 433MHz le RTS offre une bonne portée radio mais ne permet pas de retour d'information.

UPnP

L’Universal Plug and Play (UPnP) est un protocole réseau promulgué par l’UPnP Forum. Le but de l’UPnP est de permettre à des périphériques de se connecter aisément et de simplifier l’implémentation de réseaux à la maison (partages de fichiers, communications, divertissements) ou dans les entreprises.

Le terme UPnP est dérivé de Plug and Play, une technologie pour attacher dynamiquement les périphériques à l’ordinateur.

Pour plus d’information : http://fr.wikipedia.org/wiki/UPNP

USB

L’Universal Serial Bus (USB) est un bus informatique plug-and-play à transmission série servant à brancher des périphériques informatiques à un ordinateur.

Il peut alimenter certains périphériques en énergie, et dans sa version 2, il autorise des débits allant de 1,5 Mbit/s à 480 Mbit/s. La version 3, à venir dans les produits grand public à partir de 2010, proposera des débits jusqu’à 5 Gbit/s.

Pour plus d’information : http://fr.wikipedia.org/wiki/Universal_Serial_Bus

X10

X10 est un protocole de communication par courants porteurs ou radiofréquence entre des émetteurs et des récepteurs domotique. Il ne nécessite pas de câblages supplémentaires et permet de gérer jusqu’à 256 modules.

Chaque module possède une adresse constituée d’un code maison (house code) réglable de A à P et un code unité (unit code) réglable de 1 à 16. Ce mode de transmission concurrence les protocoles de communication entièrement par ondes radio ou filaire par bus.

Pour plus d’information : http://fr.wikipedia.org/wiki/X10

XDD

Les protocoles X2D et X3D sont des protocoles de communication radio créés et brevetés par Delta Dore.

Z-Wave

Z-Wave (ou Z-Wave+) est un protocole de communications radio bidirectionnel et maillé utilisé principalement pour la domotique.

Il est destiné à fournir une méthode simple, fiable et sans fil pour contrôler les équipements domestiques : L'éclairage, le chauffage-ventilation-clim, les systèmes de sécurité, le home cinema, les fenêtre automatisés, la piscine, le garage etc.

Un système d'automatisation de Z-Wave peut être contrôlé via Internet, avec une passerelle ou un contrôleur Z-Wave.

Z-Wave a été à l'origine développée par le danois Zen-Sys et plus tard acquis par Sigma en 2008. Il y a plus de 1,500 de produits de Z-vague interopérables commercialisés.

Pour plus d’information : https://en.wikipedia.org/wiki/Z-Wave

ZigBee

ZigBee est un protocole de haut niveau permettant la communication de petites radios, à consommation réduite, basée sur la norme IEEE 802.15.4 pour les réseaux à dimension personnelle (Wireless Personal Area Networks : WPANs).

Cette technologie a pour but la communication de courte distance telle que le propose déjà la technologie Bluetooth, tout en étant moins chère et plus simple.

On retrouve donc ce protocole dans des environnements embarqués où la consommation est un critère de sélection. Ainsi, la domotique et les nombreux capteurs qu’elle implémente apprécie particulièrement ce protocole en plein essor et dont la configuration du réseau maillée se fait automatiquement en fonction de l’ajout ou de la suppression de nœuds.

Pour plus d’information : http://fr.wikipedia.org/wiki/ZigBee